Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apprendre à photographier le nu et dialoguer avec l'auteur de "Les secrets de la photo de nu" aux éditions Eyrolles.

04 Apr

UN BOUT DE SEANCE SUR UN THEME SPECIFIQUE

Publié par Philippe Bricart

Aujourd'hui je vous emmène à l'intérieur d'une séance prise il y a déjà quelques années à Prague.

Mon modèle est une chanteuse Tchèque qui fait aussi des photos. Sans avoir les mensurations types des mannequins de mode, elle est prisée des photographes pour la présence qu'elle dégage.

J'ai travaillé à l'intérieur de l'appartement, en utilisant seulement la lumière du jour, ce qui m'a obligé à des compromis en matière de choix des paramètres.

Le modèle est resté presque deux heures chez moi, mais je vais vous montrer comment j'ai travaillé un thème spécifique au sein de la séance pendant environ 45 minutes. J'ai fait 27 images pendant ce temps, comme vous voyez cela m'a pris presque deux minutes entre chaque image. Au bout du compte j'ai 11 images "montrables" et que d'ailleurs je vais vous montrer...

L'installation :

On ne peut plus rapide : Un coin de canapé recouvert d'un grand tissus noir que je tends grossièrement derrière le canapé pour créer un fonds à la va vite. On a besoin pour cela de deux mètres carrés dans un salon.

J'ai mis un panneau de polystyrène en réflecteur.

On remarquera en regardant la description sous les images que les paramètres sont identiques pour chaque image.

Ceux ci sont loin d'être optimaux,

400 ISO était déjà beaucoup pour un Canon 40D. La bonne nouvelle c'est que le bruit monte moins vite en lumière du jour que par exemple avec un tungstène, mais tout de même...

Le 50 mm est le moins cher de Canon, celui qui ouvre à f1,8. Je l'utilise normalement à f8 où il excelle (il y est même meilleur que ses grands frères ouvrant à f1;4 et f1,2 beaucoup plus chers), mais à f2,8, il ne fait pas en attendre des merveilles. Cependant comme vous pouvez le voir le résultat après développement est acceptable en petit format du moins.

Je n'aime pas trop les flous en numérique et là il y en a avec une ouverture à f2,8. On aurait bien sûr un meilleur résultat avec de l'argentique (des bobines de films) pour une exposition par exemple.

Voici tout de suite les images :

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Pour la première image que je montre de cette série, je dois préciser qu'elle était précédée de deux images de mises en place, modèle assis naturellement sur le canapé qui m'ont servi à caler mes paramètres d'exposition.

la pose est assez classique, je cherche à capter l'intensité du regard et je trouve un résultat qui me satisfait dès la première image.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Pas de mieux par rapport à la précédente image que je trouvais en fait assez aboutie, je vais donc passer à quelque chose d'autre.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Je demande au modèle de changer de position et de poser la tête en arrière sur le bord du canapé. Je vois une belle lumière se dessiner.

la difficulté réside dans la forme du nez et les trous des narines très visibles dans une telle prise de par dessous.

Si j'avais décidé par exemple d'exposer une telle image, je serais probablement passé par les filtres de fluidité dans Photoshop pour changer subtilement la forme du nez.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Je continue mon idée de contre plongée et cherche la beauté dans le visage sous un tel angle. En me rapprochant ainsi, j'accentue le flou sur la poitrine. Mais l'image est originale et me plait.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Satisfait par l'image précédente je me tourne vers autre chose dans les images suivantes en retrouvant un plan plus large et en cherchant une composition.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Soudain je trouve quelque chose qui réunit la composition large et la prise de vue de visage en contre plongée de près quelques images plus haut. Ce sera une de mes images préférées de la séance.

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

ISO 400, 50mm, f2,8, 1/80s, APS, lumière du jour, N3/4

Je fais encore une autre image mais abandonne la séance en ayant le sentiment d'avoir épuisé le thème pour cette fois là.

Au final, j'ai trois ou quatre images qui m'intéressent et que je retravaillerai ensuite sur Lightroom.

Développements.

Travail manuel sans utilisation de paramètres prédéfinis.

Commenter cet article

À propos

Apprendre à photographier le nu et dialoguer avec l'auteur de "Les secrets de la photo de nu" aux éditions Eyrolles.